Le Cycle du Sommeil : explication !

Comprendre le cycle du sommeil est un excellent moyen pour mieux connaitre son corps et sa biologie mais surtout pour améliorer son sommeil et les bienfaits récupérateur associés. Car le sommeil est un élément clé de notre santé et de notre vitalité !

Ancien insomniaque, c’est avec plaisir que je partage avec vous cet article !

Son objectif est de vous expliquer le fonctionnement d’un cycle du sommeil, ses différentes composantes et caractéristiques ! (C’est également une aide pour comprendre les dysfonctionnement(s) éventuel de notre sommeil.)

Car oui le sommeil est un phénomène actif durant lequel il se passe plein de chose ! Nous découvrirons dans cet article les différentes phases du sommeil et les caractéristiques de l’activité cérébrale ! L’objectif de cet article est de vous fournir une réelle explication !

Je ne voulais pas écrire une simple définition mais réellement vous aider à mieux comprendre votre sommeil ! J’espère que cet objectif sera remplis !

Voici les 5 phases du cycle du sommeil expliqués ! Mais avant cela, voici une schéma explicatif pour vous donner une vue d’ensemble ! Si vous ne comprenez pas tout : c’est normal ! Les explications qui suivent sont là pour ça !

Cycle du sommeil : schéma explicatif

Sur le schéma précédent, à la fin d’un cycle du sommeil, votre corps a deux choix :

  • Se réveiller naturellement
  • Ou entamer un nouveau cycle

Les 5 grandes phases d’un cycle du sommeil

L’endormissement

Le cycle du sommeil : l'éveil

L’endormissement ne dure théoriquement que quelques minutes.

Pendant cette phase, la respiration se ralentit, la température corporelle chute légèrement, la conscience diminue.

Si la durée dépasse 20 minutes il est possible de parler d’insomnie.(Personnellement j’étais très largement au dessus ! Je raconte cela dans un article qui est là pour vous aider à trouver la cause de votre insomnie. )

Le sommeil lent léger

Nous avons décomposé sur le schéma précédent le sommeil lent léger en sommeil lent très léger et léger.

Le cycle du sommeil : le sommeil lent

Lors de ces deux étapes, un simple bruit ou lumière peut réveiller un dormeur.

Car ce dernier est alors très sensible à son environnement.

Dans le cas d’un réveil, le dormeur gardera un souvenir de son sommeil : il en aura conscience.

Le nom sommeil lent léger provient donc directement de l’état physiologique lors de cette phase du sommeil :

  • Les ondes cérébrales se ralentissent, les mouvements oculaires également
  • Le dormeur peut facilement se réveiller

En moyenne, le temps passé en sommeil léger est de 50% du temps total de sommeil. Il a même tendance à augmenter au détriment du sommeil lent lourd.

Le sommeil lent lourd

Il peut être décomposé en deux étapes : le sommeil lent profond et très profond.

Le cycle du sommeil : le sommeil profond

Le sommeil lent profond est une étape de transition vers un sommeil plus lourd : le dormeur est alors bien moins influencé par son environnement.

Les chances de réveils sont alors beaucoup plus faibles !

Ces deux étapes sont caractérisés par un très net ralentissement des ondes électriques du cerveau et des fonctions vitales, par exemple les rythmes respiratoire et cardiaque ralentissent.

La tonicité musculaire et l’activité oculaire sont quasiment inexistant.

Il représente 30% de notre temps de sommeil.

Lors de cette étape, notre organisme secrète de nombreuses hormones (notamment chez les enfants et adolescents avec les hormones de croissances).

C’est également le moment ou notre organisme récupère la fatigue physiologique.

D’ou l’importance d’avoir des cycles du sommeil complet car chaque étape a un rôle et celle du sommeil profond est particulièrement importante (surtout si vous êtes sportif ou particulièrement actif dans votre journée).

Le sommeil paradoxal (REM)

Cycle du sommeil : le sommeil paradoxal

Avant de dévoiler plus d’informations sur le sommeil paradoxal : expliquons pourquoi il s’agit d’un paradoxe !

Pourquoi le sommeil peut-il être vu comme paradoxal ?

En fait, lors du sommeil paradoxal deux éléments s’opposent…

  • D’un coté une grande partie de votre anatomie traduit un sommeil profond : le tonus musculaire est quasiment inexistant. (On parle d’atonie musculaire.)
  • De l’autre, votre cerveau est très actif : les ondes électriques sont très rapide. C’est aussi le moment privilégié pour rêver. (Les rêves sont en effet plus nombreux à cette phase du sommeil.) Les mouvements oculaires sont également très rapide, d’ou le nom anglais pour décrire ce phénomène : Le REM. C’est à dire le « Rapid eye Mouvements ».
cycles du sommeil : une phase propice aux rêves

Le sommeil paradoxal correspond à environ 20% de notre temps de sommeil.

Il est peu présent en début de nuit puis sa durée augmente progressivement avec le nombre de cycle qui passent. D’ou la possibilité de se réveiller alors que l’on était en plein rêve.

Par ailleurs, il joue un grand rôle dans la maturation du système nerveux

Phase intermédiaire de transition…

Cycle du sommeil : la transition

Cette phase correspond à un moment de latence vers deux états possibles :

  • le réveil
  • le commencement d’un nouveau cycle : Le nouveau cycle est alors similaire au précédent mais peut avoir des durée légèrement modifiée comme un temps de sommeil paradoxal plus long par exemple.

Ce qu’il faut retenir

Un cycle du sommeil dure environ 90 minutes.

Chaque nuit, entre 4 et 6 cycles sont en moyennes réalisés (hors cas de troubles du sommeil et d’insomnie).

Un cycle se compose d’une phase d’endormissement, suivis de deux phases de sommeil lent (léger puis profond).

La quatrième phase est celle du sommeil paradoxal.

Une dernière phase correspond à une phase de latence. Elle permet d’assurer la transition vers l’éveil ou vers un nouveau cycle du sommeil débutant par un sommeil lent léger.

J’espère que ce contenu vous a été utile.

Si vous voulez en savoir plus sur le sommeil, baladez sur mon site !

Vous pouvez également télécharger mon livre pour retrouver un sommeil naturel en 7 étapes (même si vous êtes un mauvais dormeur) !

Mon objectif est de vous donner un maximum d’informations pour vous aider à améliorer votre sommeil et donc votre santé car je croie que c’est la base de tout accomplissement personnel et professionnels !

A bientôt !

Pour aider les autres à retrouver le sommeil :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   

Laisser un commentaire